N’allez pas croire que je vais vous parler poney…

J’ai simplement vu un film qui, à mon avis, peut même plaire aux plus équido-sceptiques (“bah oui, l’équitation c’est un sport de fille ! et encore, c’est pas vraiment un sport”).

C’est Christian Duguay qui a décidé de raconter l’évolution pendant les années 70/80 de Pierre Durand et sa monture Jappeloup. Pour jouer le rôle du cavalier je nomme… Guillaume Canet. Plus concerné qu’on ne le pense, il a lui-même été cavalier avant d’être acteur ! Il a même casté Marina Hands, elle aussi cavalière reconvertie en actrice, qui plus est son amour de jeunesse rencontré dans les boxs. Et si celui grâce à qui nous avons ri et pleuré devant “Les petits mouchoirs” avait consacré sa vie aux concours d’obstacle ?

Oublier les contraintes, se laisser aller à des pensées telles que : “Demain, je plaque tout pour me consacrer à ma passion”… C’est ainsi que ce biopic m’a touché. Avec le metro-boulot-dodo, on se retrouve parfois dans un rythme qui nous fait oublier pourquoi on fait tout ça.

Moi, dans une autre vie, j’aurais une petite caméra que j’emmènerais dans tous les recoins du monde pour faire des documentaires. Mais demain, je prends le métro pour aller au boulot et ensuite je dois faire dodo.

Et toi, tu veux faire quoi quand tu seras grand ?

Flr

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s